Pendant cette periode Nara, le gouvernement japonais se forma ainsi que le lieu de residence de la famille royale

L'époque Nara

Epoque Asuka(VI-VIIe s.) et Hakuho (VIIe-VIIIe s.)


On appelle communément époque Asuka la période qui s’étend du milieu du VIe siècle à la seconde moitié du VIIe, et époque Hakuho les quarantes ans qui précèdent l’installation de l’empereur à Nara (710).

Le gouvernement central avertie des structures politiques du continent, s’efforça de les assimiler. Car la puissance des clans se faisait de plus en plus forte et le gouvernement centrale voulait résister. Cependant certains clans ne voulaient pas d'un effritement politique.

Le clan des Soga vainqueur des Otomo et Mononobe partisans du morcellement, mit en place le célèbre Shotoku-taishi, régent de sa tante l'impératrice Suiko (592-628), héritière de Yomei. Le régent Sotoku avait su se faire le champion des tendances sinophiles qui se traduisaient par un besoin de modernisation indispensable au pays.

La culture chinoise aussi bien confucéenne, que taoïque ou encore bouddhique, allait imprégner le nouvel empire insulaire. En 603, le régent fixa les douze échelons de la hiérarchie des fonctionnaires (kan i juni kai). En 604, il promulgua l'édit des 17 articles (kempo jushichi jo), sorte de constitution assurant l'autorité centrale. A la mort de Shotoku taishi (621 ou 622), ceux qui l'ont permit d'être au pouvoir vont mettre en doute les principes énoncés ce qui mit en danger l'assise gouvernementale.

L'appui des Nakatomi aboutit en 645 à la promulgation de la réforme de l'ére Taika (taika no kaishin). Celle-ci marqua l'avènement de la monarchie absolue au Japon. Nakatomi Kamatari reçut en récompense le nom de Fujiwara que porte dès lors sa famille et qui remplaça celle des Soga. L'empereur et son groupe réussit à se maintenir jusqu'en 672.

La révolte (Jinshin no ran) terminée en 673 fut sans conséquence et s'acheva avec un renforcement du pouvoir impérial avec l'empereur Temmu (673-686). Le gouvernement Yamato avait élaboré peu à peu une organisation que la promulgation en 701 du code de l'ére Taiho (taiho ritsu-ryo) mit définitivement en forme l'ensemble complet des textes régissant les institutions impériales et gouvernementales, les organisation de différents groupes sociaux, la distribution des terres réparties en circonscriptions, pays et districts (ki do sei et kuni gun sei).

Le siècles de Nara (VIIIe s. 710-794)


710: L'impératrice régente Genmei fait de Nara la capitale permanente du Japon.
741: Le gouvernement établit des temples bouddhistes de style T'ang (Chine) dans tout le pays.
743: Todaïji est construit à Nara.
770: L'impératrice Shotoku, dernière impératrice régnante, meurt. Le bonze Dokyo qui avait tenté d'usurpé le trône, doit partir en exile.
784: Nagaoka devient la capitale pour 10 ans.

Cette nouvelle ères s'ouvrit donc par la création des textes régissant les institutions et aussi la nouvelle capitale Nara. Pendant l'ére Yamato, le siège du gouvernement comme la résidence de l'empereur étaient demeurés mobiles. Chaque empereur Ojin ou Nintoku avait une ou plusieurs capitales. On sait que c'est à partir de la reforme de Taika (645) que la capitale s'installa à Naniwa (Osaka actuellement), ou des fouilles récentes ont permis de dégager les soubassements des palais.

Naniwa peut être considéré comme la capitale de l'époque Asuka. Mais il fallut attendre l'établissement à Nara de Heijokyo pour connaitre plus de stabilité. Elle demeura la capitale jusqu'en 794 et on appelle l'époque Nara (Nara Jidai) la période pendant laquelle la cité fut la résidence de la cour impériales (710-794). De cette période datent les annales du Japon (Nihonshoki) et le livre des évènement anciens (kojiki), premières annales qui montra la filiation de la famille royale.

Ce VIIIe siècles fut l’éclosion de la civilisation japonaise, en effet ce siècles fut marqué par la régularité des communications entre la Chine des Tang et l'archipel.

De 630 à 894, on compte 13 ambassades japonaises à la cour chinoise, que ce soit des marins, des artisans, des étudiants ou des représentants officiels. Ces ambassadeurs constituèrent 200 personnes puis arrivèrent à 500 personnes ce qui obligea à créer quatre bateaux (yotsu no fune). Ce nom représente toujours la flottille en partance pour la chine.


periode nara, civilisation japonaise



©2013 - 2017 www.karando.com cms4.0.